Blog Actualités,  Fêtes sacrées

1er mai la fête celtique de Beltaine

1er mai, fête celtique de Beltaine

Bonjour à tous.

Le 1er mai n’a pas toujours été la fête du travail ou… des revendications. Il y a longtemps, à l’époque celtique, existait une autre fête bien plus symbolique et spirituelle : la fête de Beltaine, qui signifie « feu de Bel ». Cela fait référence, vous l’avez deviné, au dieu Bélènos, c’est-à-dire « le brillant ». Bélènos étant un dieu de la médecine, il ne faut pas voir « le brillant » comme un dieu solaire mais plutôt comme la preuve d’une évolution.

Cette fête à l’origine, est issue d’un mode de vie pastorale. En effet, elle marque le moment où l’on ouvre grand les portes des étables et des bergeries afin d’en faire sortir les troupeaux. Ceux-ci sont alors purifiés en passant entre deux grands feux. La lumière a enfin vaincu les ténèbres et l’été est là (ne nous fions pas aux saisons actuelles…). En Irlande, de grands feux étaient visibles de toutes les collines mais le plus important, était celui allumé par le roi d’Irlande lui-même sur la colline de Tara.

Beltaine est le pendant de la fête de Samain (1er novembre). Mais c’est aussi la saison des amours qui par la fusion des polarités dans la nature, nous aide à harmoniser nos aspects féminin et masculin. Le jeune dieu atteint la maturité et désire la déesse. Ainsi s’allongent-ils dans l’herbe verte et procréent. De ce fait (pour les humains), cette journée est celle des unions qui à l’époque durent un an et un jour. Si le couple décide à ce terme de rester ensemble, ils le font pendant trois ans puis leurs vœux de fidélité peuvent être renouvelés tous les sept ans. Dans le cas contraire, les enfants issus de couples séparés sont alors élevés par la tribu toute entière. Plus tard, les adolescents vivent des rites de passage pour devenir adultes. A une ère plus tardive, les chrétiens scandalisés par ces pratiques ancestrales, décident de faire table rase en dédiant le mois de mai à Marie, transformant ainsi un hymne à la vie par une célébration de la virginité et de la chasteté…    

Toujours dans la mythologie celtique, c’est le jour où les dieux accostent en Irlande et brûlent leurs navires afin d’être certains de rester sur place. Ce jour représente symboliquement la foi en son avenir et sa destinée ainsi que son plein engagement dans une action particulière.

Enfin, la cueillette du muguet prend sa source dans l’ancienne tradition de récolter des rameaux afin de protéger les étables, maisons et champs.

Comme vous le voyez, Beltaine est bien plus qu’un jour férié…

Jean

Commentaires fermés sur 1er mai la fête celtique de Beltaine